Suppression de l’ISF, Fillon persiste et signe

Partagez

François Fillon a renouvelé son appel à la suppression de l'ISF. Pour l'ex-Premier ministre de Nicolas Sarkozy, l'impôt de solidarité sur la fortune « est un impôt stupide qui rapporte peu et freine l'investissement » qu'il faut remplacer par une nouvelle tranche de l'impôt sur le revenu, a-t-il déclaré dans un entretien paru le 15 octobre 2013 dans le quotidien Les Echos consacré à son projet économique pour 2017.

Ce n'est pas la première fois que le candidat à l'investiture de l'UMP pour l'élection présidentielle de 2017 défend l'idée d'une abrogation de l'ISF. François Fillon a déjà développé des thèses similaires en juin dernier sur France 2.


L'ancien chef du gouvernement proposait le remplacement de l'ISF par une tranche supplémentaire d'impôt sur le revenu (la tranche supérieure est actuellement fixée à 45% au-delà de 150.000 euros par part, NDLR) ou par une surtaxe. Objectif de cette réforme : « supprimer un impôt imbécile ».

 

A lire sur le même thème
- La Fondation Concorde prône la suppression de l'ISF

 

articles les plus lus

RÉFORME MACRON DE L'ISF

Réseaux Sociaux