Marisol Touraine au-delà du seuil de l’ISF avec un patrimoine de 1,4 million d’euros

Partagez

marisol touraine, isf, rtl

Marisol Touraine a déclaré sur RTL être assujettie à l'ISF. La ministre des Affaires sociales et de la Santé affirme détenir un patrimoine d'une valeur de 1,4 million d'euros, au-dessus du seuil de déclenchement de l'impôt sur la fortune fixé à 1,3 million.

Marisol Touraine va payer l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en 2013. En attendant la publication de sa déclaration de patrimoine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine a annoncé mercredi 10 avril 2013 sur RTL être soumise à l'ISF. Cet impôt sur le patrimoine est dû par les foyers fiscaux dont la valeur totale des biens personnels est supérieure à un certain seuil au 1er janvier de chaque année. Le montant de ce seuil d'imposition à l'ISF est fixé à 1,3 million d'euros pour cette année.

« Je n'ai aucune difficulté à rendre public mon patrimoine, a déclaré la numéro 6 du gouvernement. Je suis propriétaire avec mon mari d'un appartement dans le treizième arrondissement, je suis personnellement [...] propriétaire d'autres biens immobiliers que j'ai acquis [...] avec des emprunts qui courent toujours. Je suis donc redevable de l'ISF. »

« Mon patrimoine personnel s'élève à 1,4 million d'euros »

Ce rapide inventaire du patrimoine immobilier de la ministre a été complété par un aperçu de ses placements financiers, ou plutôt de leur absence. La secrétaire nationale du Parti socialiste, chargée de la solidarité et de la protection sociale a indiqué à Jean-Michel Aphatie qu'elle ne détenait ni actions, ni obligations, ni OPCVM (Sicav, fonds communs de placement) ni en direct dans le cadre d'un compte-titres, ni au travers d'un plan d'épargne en actions (PEA).

« Je n'ai pas d'avoirs mobiliers, pas de compte d'actions, de choses comme ça. Mon patrimoine personnel s'élève à 1,4 million d'euros », a précisé à l'antenne de RTL l'ancienne présidente du Conseil général d'Indre-et-Loire (37).

Fabius et Delaunay également soumis à l'ISF

L'imposition de Marisol Touraine à l'ISF était déjà connue. L'information avait été rendue publique au printemps 2012 par l'Express après sa nomination à la tête du ministère des Affaires sociales. Trois autres ministres étaient dans le même cas de figure : Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de la Dépendance et l'ex-ministre du Budget Jérôme Cahuzac.

Cette annonce de la ministre précède la publication de sa déclaration de patrimoine que Marisol Touraine a prévu de rendre publique « lundi [15 avril 2013, NDLR] avec l'ensemble des membres du gouvernement ». Cette transparence est exigée par Jean-Marc Ayrault qui a demandé lundi 8 avril à tous les membres de son gouvernement de rendre la composition de leur patrimoine publique d'ici le 15 avril 2013, en réaction aux aveux de l'ancien ministre du Budget Cahuzac sur la détention d'un compte en Suisse, ensuite transféré à Singapour.

Marisol Touraine est la cinquième ministre à lever le voile sur les biens qu'elle possède, après Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées et Lutte contre l'exclusion), Cécile Duflot (Logement), Pascal Canfin (Développement) et Arnaud Montebourg (Redressement productif).


 

articles les plus lus

RÉFORME MACRON DE L'ISF

Réseaux Sociaux