ISF 2017 : le simulateur de calcul officiel en ligne

Partagez

ISF 2017 - Le fisc met chaque année à disposition un calculateur de l'impôt de solidarité sur la fortune. Un outil aussi et surtout utile pour bénéficier d'une réduction d'ISF.

Simulateur ISF

 

Simulateur de calcul d'ISF gratuit

Combien d'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) vais-je payer en 2017 ? Quelles sommes consacrer aux réductions d'ISF pour diminuer la note, voire échapper totalement à l'impôt ? C'est typiquement à ces questions que permet de répondre le simulateur d'ISF, mis en ligne par l'administration fiscale dans sa version 2017 (identique à celle de 2016) sur son site www.impots.gouv.fr. L'utilisation de ce calculateur est libre et gratuite.

Utilisation du simulateur « purement anonyme »

Les contribuables craignant le big brother fiscal peuvent se rassurer : il est possible d'utiliser la calculette officielle sans se connecter à son compte fiscal en ligne, ni aucune autre pré-identification. Le fisc précise d'ailleurs que l'emploi de l'outil est « purement anonyme ». En d'autres termes, pas question d'enclencher le moindre contrôle fiscal auprès des contribuables redevables de l'ISF sur la base des données saisies dans le simulateur.

L'outil de simulation de l'ISF 2017 est extrêmement simple à utiliser. Il n'a pas vocation à répliquer la déclaration d'ISF mais peut servir en bout de chaîne, lorsque l'on a terminé l'évaluation de son patrimoine taxable. Il suffit de renseigner le montant de sa base nette imposable (patrimoine net taxable, après abattement de 30% sur la résidence principale, prise en compte des exonérations partielles ou totales et déduction des dettes) puis de cliquer sur le bouton calculer. Le montant de l'ISF à payer est restitué immédiatement.

Calcul des réductions d'ISF 2017

Le même instrument peut avoir son utilité en vue de chiffrer à l'euro près les sommes à débourser pour bénéficier pleinement des réductions d'impôt accordées en contreparties d'investissements dans les PME (« ISF PME ») ou de dons à des organismes d'intérêt général (« ISF dons »). Dans ce cas, il faut saisir le montant des versements ouvrant droit à avantage fiscal et non les réductions d'impôt en tant que telles, comme le laisse croire l'outil.

Le simulateur tient compte des plafonds annuels de défiscalisation, fixés à 50.000 euros pour l'ISF dons et 45.000 euros dès lors qu'on a recours à l'ISF PME. En cas de versements excédant ces seuils, on notera que la calculatrice tient compte en priorité des dons, en faisant abstraction des investissements au capital de PME.

 

articles les plus lus

1. Déclaration ISF 2017 : formulaire 2042 c ou 2725… comment faire ?

RÉFORME MACRON DE L'ISF

Réseaux Sociaux