ISF 2015 : réduction, déclaration, paiement, la dernière ligne droite

Partagez

Les foyers assujettis à l'ISF détenteurs d'un patrimoine supérieur au seuil imposable de 2,57 millions d'euros doivent se hâter, la date-limite pour déclarer et payer l'ISF étant fixée ce lundi 15 juin 2015 à minuit. Passé ce délai, les contribuables s'exposent à des pénalités fiscales.

ISF : la date limite ce 15 juin 2015

 

A minuit, il sera trop tard pour la déclaration d'ISF 2015. Cette année, la date limite pour déposer son formulaire 2725 avec justificatif et annexes est fixée au lundi 15 juin pour les redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune qui possèdent un patrimoine net taxable d'une valeur au moins égale à 2,57 millions d'euros. Pour un envoi par courrier, il faut bien veiller à l'horaire de la dernière levée, le cachet de La Poste faisant foi. Une oblitération au 16 juin 2015 vous exposerait à des pénalités...

Pour un dépôt direct au centre des finances publiques ou au service des impôts des particuliers (SIP) de votre domicile, vous gagnez quelques heures. Mieux, déposer votre enveloppe peu après minuit est possible, à défaut d'être licite, la boîte aux lettres de chaque centres des impôts n'étant pas surveillée par un agent de garde pour débusquer les contribuables distraits.

Majoration de 10% pour les retardataires

Ces délais s'appliquent aux contribuables dont la résidence fiscale se trouve en France. Pour tous les non-résidents, le délai est fixé au mercredi 15 juillet, le délai supplémentaire de six semaines pour les ressortissants extra-européens ayant été supprimé cette année.

En cas de retard, le contribuable retardataire s'expose à une majoration de l'ISF dû de 10% « pour souscription tardive » à laquelle s'ajoute un intérêt de retard de 0,40% par mois, soit 4,80% par an applicable à partir du 1er juillet 2015. Attention, une même pénalité de 10% s'applique également en cas d'omission du paiement, même si la déclaration a été remise dans les délais, l'ISF étant un impôt auto-liquidé (acquitté en même temps que la déclaration, NDLR).

Comment défiscaliser au dernier moment

Réduire son ISF au dernier moment, à la va-vite, est déconseillé... Mais une pratique courante ! Attention cependant, tous les placements éligibles aux réductions d'ISF ne vous permettent pas forcément de bénéficier d'une réduction immédiate valable pour l'ISF 2015. Les souscriptions directe au capital de PME sont à proscrire à ce titre, les sommes investies devant être sur le compte de l'entreprise financée pour ouvrir droit à l'avantage fiscal. Seules solutions : les FIP et FCPI ISF, qui ont plusieurs mois pour investir leur collecte. Restent enfin les dons, à condition de les réaliser rapidement sur Internet pour s'assurer de leur immédiateté.

 

articles les plus lus

1. ISF : ISF PME, plafonnement, ce qui change au 1er janvier 2017
2. ISF : le programme des candidats à l’élection présidentielle 2017

Réseaux Sociaux